Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

Agenda global, décisions nationales

Le Monde publie ce soir certains éléments du cinquième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (plus connu sous son acronyme de GIEC). Il faut peut-être rappeler en quelques mots que c'est un organe original créé dès 1988 à l'initiative des Nations-Unies, notamment dans le cadre du Programme des Nations Unies pour l'Environnement, ainsi que par l'Organisation Météorologique Mondiale. C'est surtout un exemple plutôt rare de volonté politique (même limitée) et de quête d'expertise pour l'élaboration de diagnostics préalables à l'action publique.
Depuis sa création, le GIEC est à l'évidence l'un des acteurs essentiels à l'origine du souci croissant pour les effets nocifs de la pollution atmosphérique sur l'environnement, même si les experts continuent aussi à formuler avec prudence certaines conclusions, soulignant par exemple seulement le caractère "très probable" des effets des activités…