Reprise des négociations

La rentrée... Political science is sometimes really boring...
Signe de désenchantement, l'absence résolue de toute résolution, ces petites auto-illusions éphémères qui tombent en septembre avec les premières feuilles.
Autre signe, le sentiment récurrent que les meilleurs livres sur la politique sont de facture purement littéraire. Parmi les lectures récentes, Bienvenue au club et Le cercle fermé de Jonathan Coe, ou encore Une vie française de Jean-Paul Dubois. Le meilleur reste pour moi All the King's Men de Robert Penn Warren, un roman qui s'inspire de l'histoire de Huey Long, gouverneur de Louisiane de 1928 à 1932. On pourrait citer également les romans de James Ellroy, notamment American Tabloïd ou American Death Trip.
Mais il sera toujours temps de parler politique...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dépression au-dessus d'un jardin anglais

L'électeur médian est un con qui ne dit pas son nom