Post It (6)

Une rentrée en vrac... La science politique (française, hein) était à Grenoble la semaine passée. Moral en hausse : des échanges et des papiers intéressants (mais d'autres très mauvais, comme d'hab', notamment dans certains ateliers) ; des doctorants prometteurs (des sections thématiques, dont la moitié des participants ont été mes étudiants, ça se corse...) ; de la socialisation à la David Lodge en plus "bon enfant".
Découverte de George Pelecanos, notamment Hard Revolution. Des romans noirs basés à Washington, en attendant le dernier volet de la trilogie des 60's de James Ellroy, qui vient de sortir aux Etats-Unis.
Bien aimé aussi la petite musique de Richard Ford dans Indépendance. L'effet de surprise douce-amère joue moins à la lecture d'autres romans, notamment Un week-end dans le Michigan.
La politique ? Discours d'Obama sur la santé, comme on aimerait en entendre en France. Mais l'essentiel se jouera au Congrès et avec les lobbies, comme d'hab'.
Et puis, quelques morceaux de rentrée.

Coldcut - Mr Nichols

[via FoxyTunes / Coldcut]



Martina Topley Bird - Need One

[via FoxyTunes / Martina Topley-Bird]



White Lies - Farewell to the Fairground

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dépression au-dessus d'un jardin anglais

L'électeur médian est un con qui ne dit pas son nom